Poutine va installer des missiles nucléaires à la porte de l’Europe

Le président russe a annoncé le transfert d’armes nucléaires « tactiques » en Biélorussie, qui pourraient menacer l’Ukraine mais aussi la Polo déploiement serait une première depuis les années 1990  «La rhétorique nucléaire de la Russie est dangereuse et irresponsable », a immédiatement noté l’Otan. Nouvelle rodomontade nucléaire russe ou réelle menace des
calade ? Sans exclure des risques,
gouvernements et experts occidentaux étaient plutôt enclins à relativiser les conséquences de l’annonce
faite samedi par Vladimir Poutine à
la télévision russe : la décision de
Moscou d’installer des armes nucléaires « tactiques » sur le territoire
de la Biélorussie, sa plus proche al
liée, aux portes de Europe « Nous
avons déjà aidé nos collègues biélo
russes et équipé leurs avions (…) Dix
avions sont prêts à utiliser ce type
d’arme », a déclaré le chef du
Kremlin en indiquant que des Iskander avaient été transférés en
Biélorussie Il s’agit en l’occurrence
de missiles balistiques à courte ou
moyenne portée (cinquante à cinq
cents kilomètres) pouvant égale
ment être utilisés à des fins tactiques c’estàdire « sur le champ de
bataille » À Washington, une source
officielle a réagi en indiquant n’avoir
« aucune indication que la Russie a
l’intention d’utiliser l’arme nucléaire » Il n’en reste pas moins qu’un tel
déploiement d’armes nucléaires par
la Russie hors de son territoire serait
une première depuis les années 90.

Avec Figaro