Abdoulaye Makhtar Diop : “Le Yémen est un mouroir”

Le Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop, fait partie de ceux qui sont contre l’envoi de 2100 commandos, parachutistes et blindés sénégalais au Yémen.
Dans une interview accordée à “Dakar Life” dont un extrait est publié par “La Tribune”, il déclare : “Je ne pense pas que Macky Sall va demander à nos soldats d’entrer au Yémen. C’est un mouroir…”. Cette crise, dit-il, n’entre pas dans le cadre d’une guerre classique
Fustigeant la “décision unilatérale” de Macky Sall, il soutient qu’il y a un problème de communication entre le gouvernement et les populations. “Nous sommes face à une situation complexe qui aurait mérité, depuis les premiers retours de voyage de Macky Sall en Arabie Saoudite, d’appeler les forces politiques de l’opposition et de la majorité pour partager les informations qu’il détient. Il fallait échanger avec les chefs des partis, les chefs religieux et coutumiers. Mais c’est quand la décision est prise qu’on essaie de parler à ces différents segments. C’est ce qui explique les résistances”, déclare Abdoulaye Makhtar Diop.
Il fait comprendre que “l’opposition sénégalaise est partagée entre des groupes religieux proches des sunnites et d’autres qui sont proches des chiites”. “Ce qui se passe aujourd’hui sur la scène politique sénégalaise, relayé par le gouvernement iranien, va être présenté au monde comme la position du Sénégal contre une certaine forme d’islamisme. Il y a une bataille diplomatique et médiatique à mener au plan international. Dans les semaines et mois à venir, toute une frange de la presse mondiale va attaquer le Sénégal”, prédit-il.

Laisser un commentaire