ACTE 3 : UN RAPPORT VA ÉVALUER LA PREMIÈRE ANNÉE DE MISE EN OEUVRE

Le Comité d’évaluation de la première phase de l’Acte 3 de la décentralisation dont les membres ont été installés vendredi va s’atteler à évaluer les atouts, les avantages et identifier les contraintes de cette réforme en vue de produire un rapport, a annoncé le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire Abdoulaye Diouf Sarr.
‘’Ce comité d’évaluation va travailler autour des enjeux de l’Acte 3, en vue d’identifier les contraintes et les atouts (…). Au terme de cette évaluation, le chef de l’Etat recevra un rapport détaillé qui lui permettra de prendre les mesures d’ajustement nécessaires’’, a notamment dit Abdoulaye Diouf Sarr.
Il présidait la cérémonie d’installation des membres du comité d’évaluation dans les locaux de son ministère. Ce comité est essentiellement constitué de représentants de l’Etat et des collectivités locales. ‘’Mais pourtant il n’est pas fermé, parce que le travail d’évaluation est un travail permanent’’, a précisé Abdoulaye Diouf Sarr.
Il a assuré que le travail qui permettra de dresser le bilan de la première année de mise en œuvre de cette réforme ‘’se fera avec tous les acteurs, avec notamment la société civile et le secteur privé dont les avis et contributions sont attendues’’.
‘’Le président Macky Sall avait donné des instructions pour faire le bilan de cette première année avant la fin juillet 2015. C’est un grand chantier avec un délai très court. Il faut donc un travail sans complaisance, avec sérieux et respectueux du délai imparti’’, a lancé M. Sarr devant les acteurs et experts nouvellement installés.
Il a révélé que des instructions ont été données aux 14 gouverneurs de région pour un rapport sur l’état de mise en œuvre de l’Acte 3 dans chaque région du Sénégal. ‘’Cela nous permettra d’aller plus vite’’, a concédé Abdoulaye Diouf Sarr.
avec aps

Laisser un commentaire