Aliou Sall « livré », les portes du palais « se ferment derrière » Kassé

Le ministre conseiller du président sénégalais a donné une information de taille sur l’affaire Petro-Tim, face à la journaliste de TV5, Amidou Kassé a déclaré que le frère du président a reçu 130 millions francs de Frank Timis, mais note que cette somme représente le paiement d’une consultance dans le domaine de l’agriculture. Et pourtant, lors du point de presse du frère du président, ce dernier a catégoriquement nié avoir reçu de l’argent de monsieur Timis.

En essayant de défendre le frère du président sénégalais, le chargé de communication du palais a tiré une balle à ce dernier,. Si on fie à ses propos, il y a des non dits dans les contrats d’exploitation des ressources pétrolières et gazières, dans ce cas de figure les opposants et les populations qui réclament justice sont dans leur droit.

Amidou Kasse l’homme à abattre

De défenseur du roi, M Kasse en une émission est passé du côté des hommes à abattre. 24 heures après avoir affirmé la transaction financière entre Aliou Sall et Franck Timis, les responsables politiques « en perte de vitesse » pour la plupart ont dégainé leur pistolet pour tirer sur lui à bout portant. Les portes du palais se referment derrière le monsieur communication du palais, « en communication politique les erreurs se paient cash ». La sortie de Amidou Kasse montre le degré de « malaise » qui règne dans la gestion de la communication du président. Les sanctions ne vont pas tarder, car il y aura des têtes qui vont tomber.

Mathieu