APR: le nouveau mouvement de TAS crée une sycose

Le lancement bientôt du nouveau mouvement de l’ancien ministre, Thierno Alassane Sall, commence à faire couler beaucoup d’encre et peut même être une occasion pour certains hommes politiques de liquider leurs adversaires de même parti l’alliance pour la République (APR). Certains cadres Apéristes sous cape veulent solder leurs comptes en prônant une stratégie basée sur la « déalassanisation » de toutes les institutions publiques de l’état ou du parti APR, tous ceux qui avaient des relations professionnelles ou privées avec l’ancien ministre, sont automatiquement considérer comme un ennemi du pouvoir.

A ce rythme si les stratèges de ses hommes politiques portent leurs fruits, la quasi-totalité des cadres du parti présidentiel risquent de passer à la trappe, car Thierno Alassane Sall étant le coordonnateur des cadres républicains était très proche de la plupart des ministres ou conseillers actuellement en fonction.

Et si l’histoire se répétait, car ce même scénario à été vécu par le président Macky Sall, après avoir démissionné de tous ses postes du temps du  parti démocratique sénégalais (Pds).

Bocar echos-senegal.com

Laisser un commentaire