Assemblée nationale:  » Fada un président sans mandat »

Le parti démocratique sénégalais (PDS) entré dans une période de turbulence depuis quelques temps avec des contestations de certains membres de son bureau politique, allant même jusqu’à créer une fronde contre le secrétaire général et ses protégés.

Ce bras de fer qui s’est déplacé jusqu’à l’assemblée nationale, a poussé Abdoulaye Wade à vouloir couper l’herbe sous les pieds de Modou Diagne Fada principal leader de cette fronde, en lui retirant la présidence du groupe parlementaire du PDS. Conscient que la machine est la lancée pour sa destruction politique au sein du parti, Fada ne voulant pas perdre le  » beurre et l’argent du beurre » a décidé de maintenir sa candidature à la présidence du groupe sans mandat de son parti.

Même s’il réussit à se maintenir à la tète de ce groupe, le problème qui va se poser sera nécessairement, la légitimité, et la crédibilité de son mandat devant ses partisans de l’hémicycle et de l’opposition parlementaire en général.

Bocar, Echos-senegal.com

Laisser un commentaire