Assises de l’éducation et de la formation : 2 ans après: seulement 20 % des recommandations réalisées

 

Les assises de l’éducation avait décrit une école sénégalaise très malade, en déphasage avec les aspirations de la société en devenir et ont proposé des solutions consensuelles, deux après la tenue de ces assises, un rapport publié ce mardi lors de la journée de partage du rapport alternatif de suivi citoyen des recommandations, révéle que seulement 20% des recommandations ont été réalisées.

Pour Cheikh Mbow, de la Cosydep, l’engagement, l’engouement et les espoirs suscités, ni l’état, ni la communauté éducative et encore moins la société civile n’ont le droit de laisser cet investissement humain, « passer en pertes et profits. »

 » La mobilisation notée durant les assises de l’éducation de tous les acteurs doit être maintenue et cela est possible qu’en mettant en place un comité de suivi, qui regroupera l’ensemble des acteurs » adit M Mbow.

Selon le rapport,  les décisions ou directives présidentielles sont peu appliquées jusqu’au moment de l’enquête, d’après les acteurs.

D’après le rapport, les acteurs interrogés notent que le gouvernement a la volonté d’appliquer les recommandations des assises, mais hésite à le faire et serait même conditionné par les partenaires techniques et financiers.

Le rapport qui a pris en compte l’ensemble des acteurs au niveau national, note que malgré les efforts consentis par toutes les parties prenantes, le système éducatif peine à se relever des multiples difficultés qui freinent son épanouissement.

Bsn Echos-senegal.com

 

Laisser un commentaire