«Aucun malade du cancer ne peut se soigner dans notre pays» selon Malick Gakou

L’arrêt de la radiothérapie à l’hôpital Aristide Le Dantec et ses conséquences pour les malades du cancer, ont été sévèrement décriés par l’opposant Malick Gakou, président du Grand parti. Il indexe la responsabilité des autorités de l’Etat, du ministère de la Santé et du président Macky Sall en particulier dont le régime, dit-il, ignore les priorités.

«Au moment où on nous parle d’une autoroute, d’un train Express régional (Ter) de grands projets qui amplifient la dette publique et son service avec des milliers de milliards de nos francs à la pelle, aucun malade du cancer ne peut se soigner dans le pays. Le Sénégal exporte ses malades», dénonce le président du Grand parti dans les colonnes de l’As quotidien.

«Alors que le seul appareil de radiothérapie de l’hôpital Aristide Le Dantec a cessé de fonctionner depuis un mois sous le regard silence coupable des autorités de ce pays et que les malades luttent avec la mort, aucune précision n’est donnée sur la date d’arrivée du nouvel appareil», fait-il constater.

Avec seneweb

Laisser un commentaire