« Avant de parler de dialogue, parlons du report » Khalifa Sall

« Le Conseil constitutionnel doit continuer à faire son travail. Il doit statuer sur les recours déposés par les députés de l’opposition. Et qu’il ne nous parle pas d’incompétence, nous ne l’accepterons pas. Ce qu’il pouvait en 2016, il le peut encore en 2024 (…) » précise Khalifa Sall.

Selon Khalifa Sall, dans ce pays, il ne faut jamais avoir raison trop tôt. « Ce que nous avions fait et qui nous avez valu un bashing, c’est ce en quoi nous croyons. Tant que l’intérêt du Sénégal est en jeu, je suis pour le dialogue » a souligné le leader de la coalition khalifa 2024.
Cependant, il souligne que dans le contexte actuel, avant de parler du dialogue, nous devons parler du report de l’élection. « Battons nous d’abord contre le report avant toute chose (…) »

« Et je veux que cela soit clair, net et précis, je n’ai jamais discuté avec qui que ce soit de report. Et si je devais rencontrer le Président de la République, au nom de l’intérêt général, je n’aurais pas besoin de me cacher. Je suis un républicain je ne connais que l’Etat. Notre coalition Khalifa Président soutient toutes les initiatives qui se battent contre le report. »