Ballon d’or africain : Sadio Mané sacré

L’attribution du Ballon d’Or africain 2019 à l’international sénégalais Sadio Mané et le procès du présumé meurtrier de Fatoumata Moctar Ndiaye, la vice-présidente du Conseil économique, social et environnemental, sont les sujets en exergue dans les quotidiens reçus mercredi à l’APS. L’attaquant sénégalais de Liverpool (élite anglaise), Sadio Mané, a remporté mardi le titre de meilleur footballeur africain de l’année 2019. Il a été sacré à Hurghada, ville située à 500 km du Caire, la capitale égyptienne, devant l’Algérien Riyad Mahrez et l’Egyptien Mohamed Salah, vainqueur des éditions 2017 et 2018.  Sadio Mané est devenu le deuxième Sénégalais à remporter le titre de meilleur footballeur africain après El Hadji Diouf en 2001 et 2002. Une récompense méritée pour le leader d’attaque des Lions du Sénégal, qui était sur le podium des trois précédentes éditions. Sadio Mané est donc arrivé au sacre pas à pas. Dix-huit ans après El Hadji Diouf, qu’il cite parmi ses repères, Mané, apprécié pour son humilité frisant la timidité, a décroché le Graal devant l’Algérien Riyad Mahrez et l’Egyptien Mohamed Salah. Un sacre qui ressemble à une réponse du berger à la bergère, Salah ayant été couronné un an plus tôt à Dakar, sur les terres de Sadio Mané.