Bennoo Bokk yakar, les partis alliés en défaut de candidat présidentiable

Les candidatures pour la prochaine élection présidentielle des responsables de l’alliance pour la République APR parti au pouvoir s’enchaînent, certains manifestent ouvertement leur besoin de remplacer l’actuel président. Si au sein de l’APR il y a de potentiels candidats, ce sera difficile pour leurs alliés de présenter des candidats à la hauteur. Le parti socialiste PS, après plusieurs années de sevrage de vie politique au sein des instances, et le départ massif de certains de ses responsables a fini par perdre vigueur au fil des années. Ni Aminata Mbengue Ndiaye SG, ni Serigne Mbaye Thiam ne peuvent faire le poids.

Pour l’AFP dirigé par Moustapha Niasse c’est la même situation qui prévaut, les autres partis politiques alliés préfèrent encourager le maintien de la coalition présidentielle.
En 12 ans de gouvernance du président Macky Sall, tous les partis qui jadis, faisaient la pluie et le beau temps sont devenus des nains politiques, laissant place à une nouvelle génération d’hommes
politiques.

Marieme Diop