Casamance: Doudou Kâ invite à plus de responsabilité

« Vous ne m’entendrez plus sur de petites choses » par ses propos le responsable politique de l’APR, Doudou KA calme le jeu politique au profit du développement économique. Le responsable APR de Ziguinchor a appelé samedi dernier les jeunes et les femmes de la région naturelle de la Casamance à prendre le train de l’émergence économique indiqué par le Président de la République. Le Sénégal sous Son Excellence Macky SALL selon lui « est dans le temps de l’action et non la polémique ».
Parrain de la finale de la zone 2 A opposant l’Asc Kobiten à l’Asc Tambanka ce samedi à Ziguinchor, Doudou KA, accueilli en fanfare dans un stade Aline Sitoé DIATTA plein comme un œuf, a profité de la belle tribune. Et c’est pour appeler les jeunes et les femmes à s’engager pour le développement de la Casamance naturelle. « Le Président Macky SALL parle Emergence » a dit M. KA, soutenant que le Sénégal sous l’actuel régime « est dans le temps de l’action ». D’où le sens de son appel lancé aux Casamançais de prendre le train de l’émergence.
« Vous ne m’entendrez plus sur de petites choses ». Cette déclaration du leader du mouvement Falaat Macky SALL ak Doudou KA (FMD) a les allures d’un engagement pris devant témoins à Ziguinchor. De quoi rassurer le grand public, tellement les ovations ont suivi les propos du patron du FONGIP. Il est aujourd’hui convaincu que l’urgence, c’est l’action.
L’émergence économique de la Casamance passe par la cohésion entre les fils de la région. D’où le sens de l’appel lancé par Doudou KA au patron de l’Union des centristes du Sénégal, Abdoulaye BALDE. Le maire de Ziguinchor est invité à rejoindre le camp du chef de l’Etat dont il doit soutenir la vision politique pour la Casamance et le Sénégal de manière globale. Car reconnait M. KA, BALDE est aussi homme d’Etat.
Au cœur de la réalisation de l’émergence économique, sont inscrits aux premiers rôles les jeunes et les femmes. C’est dans ce carde que l’ambition du Président SALL d’en arriver au concept « un projet une ASC » sera une idée matérialisée à Ziguinchor. Doudou KA dit être en train d’y travailler avec son staff afin de rendre plus autonomes les ASC et les organisations de femmes de la région qui doivent désormais porter des projets générateurs d’emplois et de revenus. Cette formule permet à ces structures de se passer du parrainage qui du reste, ne règle pas le problème ces organisations appelées à être économiquement viables.

Demba kande

Laisser un commentaire