CCR :  » le manque de soutien du secteur privé sous-régional freine l’intégration  » Serigne Mboup

Le retard dans le transport des marchandises et le manque d’appui du secteur privé sous-régional sont les principales difficultés des investisseurs africains, pour une véritable intégration, il faut nécessairement aller vers la préférence nationale et sous-régionale a noté ce mardi à Dakar,  Serigne Mboup, président de la chambre consulaire nationale, lors de la 16ème assemblée générale ordinaire de la chambre consulaire régionale.

« Même si nous avons constaté une amélioration du processus d’intégration dans la sous-région, il faut noter que les tracasseries routières constatées le long des corridors freinent le développement des entreprises et l’intégration des peuples » a souligné le président de la chambre consulaire régionale.

Selon le premier ministre sénégalais, tous les instruments pour accompagner une intégration sous-régionale ont été mis en place par les États. « Nous sommes au temps du marché financier mondial, avec la globalisation mettre en place un régime spécial pour les entreprises sous-régionales mérite réflexion, car les autres peuvent être réfractaires en imposant eux aussi leurs propres régimes » a souligné M Bounana Abdallah Dionne.

Echos-senegal.com

 

Laisser un commentaire