CREI : Les secrets du limosage du procureur Alioune Ndao de la CREI

L’affaire de l’ex-procureur spécial de la cour de répression et de l’enrichissement illicite (CREI), Alioune Ndao, qui par un message téléphonique a été limogé en pleine audience avait suscité beaucoup d’interrogations. Et bien, un coin de la voile de cette affaire vient d’être mis au nu par l’avocat Me El Hadj Diouf, selon lui, Alioune Ndao a été démis de ses fonctions après de fortes pressions de certaines personnalités sur le président Macky Sall.

« Le procureur spécial de la CREI après avoir constaté une forte fuite de capitaux à coup de milliards de francs vers l’étranger, avait ordonné à la police d’ouvrir des enquêtes. Conscients que cette affaire pouvait les incriminer, certaines autorités sont allées voir le président de la République, pour empêcher l’évolution de ses enquêtes en réclamant la tête du procureur Ndao » a révélé Me Diouf.

Ces graves révélations de l’avocat El Hadj Diouf relance la question de l’impunité de certaines autorités et de la fuite des milliards de francs du trésor public. A l’heure où, plusieurs procès se sont tenus ou sont en cours concernant l’enrichissement illicite, ces révélations vont relancer le débat sur l’acquisition rapide supposée de plusieurs millions de certains fonctionnaires de l’état.

Bocar Sn