DELTA DU FLEUVE SENEGAL : Le FONGIP à l’assaut des 700 hectares de Ross Béthio

Le Fonds de Garantie des Investissements Prioritaires (FONGIP) a ciblé les terres du Delta du Fleuve Sénégal. Sur le périmètre rizicole des Entreprises Agricoles Jeunes (EAJ) de l’Union des GIE du Delta (UGIED) de Ross Béthio, ce jeudi 1er décembre 2016, la mission du FONGIP conduite par son Administrateur Général Doudou KA s’est attelée à la mise en place du comité de suivi de l’exploitation et la visite de terrain.
Par une intervention concertée entre le FONGIP et l’Union financière mutualiste (UFM) de Louga, l’ambition d’aller vers la mise en valeur effective des 700 ha de terres attribuées aux jeunes producteurs membres de l’UGIED de Ross Béthio est affichée avec le concours de la SAED à travers ses différents programmes. Le projet porte sur un financement de 40 Entreprises Agricoles Jeunes (EAJ) dans les communes de Ross Béthio et Ngnith en riziculture et maraichage pour 482 millions de FCFA. Par ce projet, il est attendu la création de 520 emplois directs jeunes compte non tenu d’autres centaines d’emplois indirects générés par les différentes chaines de valeur. Le FONGIP a pris en charge 73% du montant, soit 350 millions de francs pour une contrepartie sous forme d’apport de 27% de l’UFM Louga pour 132 millions de francs.
A Ross Béthio, le projet concerne la réalisation de 100 ha de riziculture au profit de 36 EAJ pour 162 millions de francs en 2 phases de 50 ha sur 2 ans. La SAED, par le PRACAS, a réalisé l’aménagement de 50 ha pour les jeunes qui ont une contribution foncière de 700 ha en face du Partenariat Public-privé pour la riziculture du Delta (3 PRD). Le financement du FONGIP a permis la réalisation du prolongement du chenal sur 1,2 km, le reprofilage des canaux et des diguettes et l’achat de Groupe motopompe (GMP).
Pour la campagne d’hivernage 2016/2017, 18 EAJ ont été accompagnés pour leur formalisation. Ce qui a permis l’exploitation de 50 ha aménagés pour une production attendue de 300 tonnes de paddy, en attendant l’extension de la superficie en saison sèche chaude à 100 ha pour les 36 EAJ et la création de 360 emplois directs jeunes pour 600 tonnes de paddy produits. Sur le périmètre, la campagne se déroule dans de bonnes conditions. Le riz est au stade de remplissage de grains à Maturité et la récolte devrait commencer dans les prochains jours.
A Ngnith, le projet porte sur 50 ha de maraichage (oignon, tomate, pastèque et arachide) au profit de 4 EAJ pour 320 millions de francs en 2 phases de 25 ha sur 2 ans. Il est attendu la création de 160 emplois directs. La création de 4 pistes de production est prévue autour des villages centres qui polariseront les localités environnantes.
La conviction de l’Administrateur Général du FONGIP reste la mise à contribution de tous les partenaires d’autant que soutient Doudou KA: « l’objectif immédiat est d’arriver à 100 ha dès la prochaine saison sèche chaude de 2017. » Pour lui, il s’agit d’aller vite sur le Delta où tous les éléments de la vision du Président de la République sont réunis en matière de transformation, de modernisation et de financement innovant de l’agriculture. Ces éléments sont perceptibles sur les 700 ha de terres de Ross Béthio. Ces terres sont mises en valeur aujourd’hui pour justifier la pertinence de la politique du gouvernement axée sur l’autosuffisance en riz. Le FONGIP en réitérant son engagement à œuvrer au bénéfice de l’entreprenariat des jeunes agriculteurs travaille ainsi à la mise en valeur des terres pour l’exploitation des périmètres rizicoles. Exploit bien possible avec le concours des programmes de la SAED comme le PRACAS et le Fonds de maintenance des périmètres irrigués ( FOMPI).

Laisser un commentaire