« Depuis l’arrestation de Khalifa Sall, il y a eu un ruch dans les commissions  » selon Djibril Sall

Il y’a eu un ruch des populations dans les commissions d’inscription pour l’obtention des cartes d’électeurs depuis l’arrestation de Khalifa Sall, a annoncé Djibril Sall, coordonnateur des superviseurs du maire de la commune de Grand Yoff, ce vendredi lors d’un point de presse.

« Au moment où le nombre des demandes à augmenter, le sous-préfet sans avisé les concernés a décidé de fermer les 3 commissions sur les 4 que compte la commune, en se basant sur l’arrêté 000271 du 20 mars  » note-t-il.

Il précise que seule la commission du foyer des jeunes est fonctionnel, les autorités pour des raisons électoralistes veulent ralentir le rythme d’inscription des populations. « Toute manipulation est peine perdue, car les habitants de grand yoff se connaissent,  et nous allons pas accepter une quelconque fraude lors des élections législatives  » a souligné M Sall.

Il révèle que la commission logée au Cices, n’à été noté nulle part, par les autorités étatiques et pourtant elle a pu enregistrer des centaines de personnes.

Les partisans de Khalifa Sall soupçonnent une tentative de transfert d’électeurs des autres communes vers Grand Yoff.  » Nous sommes en train sensibiliser les populations sur les enjeux en les insitant à aller s’inscrire dans la seule commission que compte désormais la commune, et nous n’allons jamais accepté un transfert d’électeurs » a conclu M Sall.

Echos-senegal.com

Laisser un commentaire