Des grévistes molestés par la police sur un site pétrolier au Gabon

es policiers cagoulés ont délogé de façon musclée les employés grévistes de la société pétrolière française Maurel & Prom sur le site d’Onal, à 150 km au sud-est de Libreville, jeudi 23 février. Une intervention incompréhensible pour les employés, qui assurent se mobiliser simplement pour défendre leurs droits, alors que la société vient de passer sous le contrôle d’un nouvel actionnaire.

Fondée en 1831, Maurel & Prom est une société française spécialisée dans l’extraction et la production d’hydrocarbures, qui opère notamment en Afrique. À la mi-février, elle est passée sous le contrôle de Pertamina, une société pétrolière publique indonésienne, qui détient désormais 72,65 % de son capital.

Mercredi 22 février, les employés de Maurel & Prom au Gabon sont entrés en grève à l’appel de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), le principal syndicat du secteur. Ils estiment que leurs revendications – liées notamment à l’arrivée de Pertamina – n’ont pas été entendues. Les trois sites de la société – Port-Gentil, Onal et Coucal – sont depuis paralysés.

avec france24

Laisser un commentaire