Deux ’’Tanit d’argent’’ pour le Sénégal aux Journées cinématographiques de Carthage

Le Sénégal, représenté par quatre films à la 28e session des Journées cinématographique de Carthage (JCC), clôturée samedi, à Tunis, a remporté autant de prix dans différentes catégories dont deux Tanit d’argent. Le film documentaire « Kemtiyu – Séex Anta » de Ousmane William Mbaye obtenu l’un des deux a ainsi obtenu l’un des deux « Tanit d’argent » remportés par les films sénégalais en compétition, le deuxième étant revenu au court métrage fiction « Dem Dem » de Pape Bounama Lopy, Marc Recchia et Christophe Rolin.

Ousmane William Mbaye remonte ainsi sur le podium des JCC (4-11 novembre) après le « Tanit d’or » qu’il avait obtenu en 2012 pour son film « Président Dia ».
Le jury présidé par le réalisateur belge Thierry Michel a salué « le travail de mise en perspective historique du documentaire +Kemtiyu – Séex Anta+, une œuvre qui retrace la mémoire oubliée d’un des grands penseurs de l’Afrique postindépendance ».
« Je suis animé du sentiment de reconnaissance de mon travail, cela prouve que le travail paie, car +Kemtiyu+ n’a pas été facile à réaliser (…)’’, a déclaré le réalisateur sénégalais à des journalistes, après la cérémonie de remise des distinctions.
La non-sélection de ’’Kemtiyu – Séex Anta » l’année dernière avait été « un désastre pour nous, mais comme m’a dit un jeune cinéaste sénégalais +Lou diot yomb+ (Tout vient à son heure) », a dit Mbaye.
Il a dit dédier son prix à la réalisatrice, productrice et scénariste tunisienne Kalthoum Bornaz, décédée le 3 septembre 2016.
avec aps.sn

Laisser un commentaire