Diaspora-Sénégal : le réseau Re-source pour un retour aux valeurs culturelles

La construction sociale de la confiance passe obligatoirement par le respect de la parole donnée, qu’il s’agisse d’acteurs, de parents, d’éducateurs ou de citoyen lambda, a noté Mouhamed Camara président du réseau, ce mercredi à Dakar, lors d’un atelier. Il a souligné que les nombreux manquements devenus monnaies courantes, ont poussé les membres du réseau composés essentiellement d’émigrés, à parler d’éthique sur un fond de discours véridique.

« Le choix des politiques de développement qui laisse le plus grand nombre aux bords de la route, est un terreau favorable au découragement source de la perte de confiance en soi et à la parole des politiques. Ce départ massif des jeunes était prévisible, car Depuis 12 ans le réseau n’a cessé d’alerter et de sensibiliser pour un retour aux valeurs culturelles, par la citoyenneté, par le respect, par la croyance en soi et par une bonne formation des jeunes  » a souligné M Camara.

Le réseau Re-source fort de plus de 3 mille membres composés de ressortissants sénégalais de la diaspora, se veut mettre à la disposition du Sénégal et des sénégalais les ressources de sa diaspora et pour ce faire,  les membres comptent construire leur association à partir de deux mots clefs, l’éthique et la confiance.

Echos-senegal.com

Laisser un commentaire