Donald Trump : « Jammeh sera tué si… »

C’est connu, Donald Trump n’est pas du genre à emprunter des détours pour dire ce qu’il pense. Et ce n’est certainement pas son élection comme Président des États-Unis qui le fera changer.

La preuve : réagissant à la situation en Gambie, le successeur de Barack Obama ne s’est pas encombré de formules diplomatiques pour dire ses vérités à Yaya Jammeh, qui conteste l’élection d’Adama Barrow.

Il dit : « Le fauteuil présidentiel n’est pas une propriété familiale. Qu’il quitte immédiatement le pouvoir s’il ne veut pas mourir comme le Libyen Mouamar Kadhafi. Je demande à Jammeh d’accepter immédiatement les résultats de l’élection. S’il rejette les résultats, il sera tué comme Kadhafi. »

avec seneweb

Laisser un commentaire