Economie-DGID : les travailleurs de l’administration fiscale dénoncent la partialité

Il est triste qu’une catégorie du personnel continue à bénéficier des retombées des performancesdes services au mépris des lois de la république, a noté ce samedi à Dakar Victor Faye, membre du secrétariat exécutif du syndicat des travailleurs de l’administration fiscale (STAF).
Les syndicalistes réunis pour l’installation de leur comité directeur, ont plaidé pour une direction générale des impôts et domaines plus juste et équitable. «Une meilleure gestion des ressources humaines permettrait, à coup sûr, de dépasser largement les performances record de 2015 avec un recouvrement de plus de 1000 milliards de FCA dépassant l’objectif de la loi des finances initiale » ont signalé les travailleurs.
Les managers qui bénéficient d’énormes avantages au détriment de la majorité, ont de puissants et évidents soutiens, ceux qui leur permettent de défier les lois et règlements en vigueur, souligne M Faye.
« Le Président de la République avait, dans son combat contre l’injustice et l’iniquité, dénoncé le traitement déséquilibré des agents de la fonction publique en générale et en particulier de fonctionnaires exerçants dans un même service, ayant les mêmes qualifications et les mêmes ressources. La DGID en est un exemple patent mais aussi un patient par qui le traitement doit commencer » ont invité les syndicalistes.
Les travailleurs qui fustigent la gestion corporatiste et le système de paniers, ont décidé dans leur plan d’action de sensibiliser les autorités et l’opinion, afin que l’engagement et le sacrifice de plus de mille agents, hommes et femmes de toute corporation et compétences confondues soient récompensés.
Bocar, Echos-senegal.com

Laisser un commentaire