Economie: « les ambulants » en phase avec le ministère et le FONGIP

Le mouvement progressiste des acteurs du secteur informel (MPASI) ont fait face à la presse pour inviter les marchands ambulants à s’approprier du projet d’accompagnement financier du secteur informel mis en place par ministre du commerce.

Selon Lamine Thiam, coordonnateur du mouvement, ce projet tant attendu par les acteurs du secteur informel vient en son heure, car note-t-il « malgré les nombreuses politiques économiques mis en place par les régimes précédents, le secteur informel a été laissée à elle-même. »

Ce projet d’accompagnement des marchands ambulants et secteurs connexes est un tremplin pour les nombreux jeunes déguerpis sans revenus dans les rues de Dakar, a souligné le coordonnateur du mouvement.

Le ministère du commerce et le FONGIP dans un commun accord d’accompagnement en financements, en formations, tout en garantissant auprès des institutions avec des projets viables, transparents, fiables et bancables.

« Nous allons lancer une vaste campagne de sensibilisation pour inciter les acteurs du secteur informel à adhérer par des projets solides à ce projet, qui est le seul gage pour l’autonomisation des marchands » a conclu M Thiam.

Echos-senegal.com

Laisser un commentaire