Election présidentielle : Khalifa Sall et Karim Wade recalés définitivement

Les candidatures de Khalifa Sall et Karim Wade sont définitivement rejetées par le conseil constitutionnel, la liste des candidats retenus est maintenue à cinq, cependant, les deux camps campent sur leurs positions et notent que si leurs mentors ne participent pas à l’élection présidentielle, il n’aura pas d’élection au soir du 24 février.

« Nous ne sommes pas surpris par la décision du conseil constitutionnel » a souligné Aissatou Diallo du Pds, pour elle, la justice est au service de l’exécutif à savoir Macky Sall. « Nous ne nous laisserons pas faire, si Karim Wade ne participe pas y aura pas d’élection » crie-t-elle. Pour le camp de Khalifa Sall, toutes les manœuvres du président n’ont qu’un seul but, c’est celui d’empêcher Khalifa d’être candidat, et pour cela il a usé de tous les moyens, « le rejet de notre candidat aura des conséquences et seul le conseil constitutionnel sera coupable » a dit Moussa Taye conseiller politique de l’ex maire de Dakar.

Anta