FINANCES PUBLIQUES : LE SÉNÉGAL ADOPTE UNE DIRECTIVE DE L’UEMOA

Les députés sénégalais ont voté à l’unanimité, samedi, une loi organique censée apporter « des ruptures profondes » dans la préparation, l’exécution et le contrôle du budget de l’Etat.

Le texte voté modifie un autre qui datait de 2011.

Il « transpose » dans le droit sénégalais une directive de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a expliqué le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, dans un document remis à la presse.

Selon M. Bâ, cette directive fait partie d’une série de huit devant garantir un « cadre harmonisé des finances publiques » au sein de l’UEMOA.

« Bien plus qu’une réforme budgétaire classique, la nouvelle [loi] introduit un changement de paradigme dans la gestion des finances publiques, avec des ruptures profondes dans la manière de préparer, d’exécuter et de contrôler le budget de l’Etat », a assuré Amadou Bâ.

La loi votée ce samedi par l’Assemblée nationale du Sénégal est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2016 au sein de l’organisation d’intégration économique et monétaire, dont le Sénégal est l’un des huit Etats membres.

Avec aps

Laisser un commentaire