Gambie : pourquoi Jammeh est sûr de lui ?

La Cedeao a noté par la voix du président ivoirien Alassane Ouattara, qu’elle va installer le président élu légitiment par le peuple, Adama Barrow, au mois de Janvier conformément à la constitution gambienne.

Si la pression est du côté de Yaya Jammeh, faut noter qu’il bénéficie d’un soutien de taille, à savoir l’armée et les différents corps de l’état gambien, qu’il contrôle toujours.

Engager une épreuve militaire serait risqué pour la stabilité du Sénégal et de la sous région en général. Yaya Jammeh ayant abattu ses dernières cartes, peut prendre tous les risques pour conserver son fauteuil.

D’autre part, laisser Jammeh continuer à gouverner serait ouvrir la porte de pandore aux autres dictateurs qui peuvent avoir des arguments afin de conserver leur pouvoir par tous les moyens.

Aïda

echos-senegal.com

Laisser un commentaire