HADJIBOU SOUMARÉ: une démission polémique

Cheikh Hadjibou Soumaré a annoncé hier, jeudi 29 novembre, sa démission du poste de président de la Commission de l’Uemoa. L’ancien Premier ministre du Sénégal quitte ses fonctions le 1er décembre prochain. Il a confié du bout des lèvres avoir pris sa décision pour « convenances personnelles ». Ce qui ouvre un vaste champ de conjectures sur les véritables raisons qui l’ont poussé à rendre le tablier plus tôt que prévu.

Hadjibou Soumaré a été porté à la tête de la Commission de l’Uemoa le 16 novembre 2011. Arrivé à terme le 8 novembre 2015, son mandat avait été prorogé de six mois. Et selon un accord entre les présidents nigérien, Mahamadou Issoufou, et sénégalais, Abdoulaye Wade, le Sénégal devait céder le poste au Niger lors de la session extraordinaire de la Conférences des chefs d’État et de gouvernement, tenu dans la capitale sénégalaise au mois de juin dernier. En contrepartie, Niamey filait à Dakar le poste de vice-gouverneur de la Bceao.

Bien que mis devant le fait accompli par Issoufou, qui a brandi devant ses pairs un document entérinant l’accord et portant la signature de Wade, Macky Sall acquiesce. Mais lors du sommet de Dakar, le Niger change de ton en essayant de récupérer le poste de président de la commission de l’Uemoa tout en gardant celui de vice-président de la Bceao. Le chef de l’État sénégalais se montre ferme et menace de garder le maroquin de la Commission. En attendant que les angles soient arrondis, Hadjibou Soumaré est maintenu à son poste pour assurer l’intérim.

Mais voilà qu’il lâche l’affaire avant le terme retenu. Dans son édition de ce vendredi, le journal Le Quotidien rapporte que l’ancien chef du gouvernement ne pouvait plus supporter l’attitude irrévérencieuse des officiels nigériens en poste à Ouagadougou, siège de l’Uemoa. Mais cette explication passe difficilement puisqu’il ne restait que quelques mois à Hadjibou Soumaré pour faire ses cartons. Et s’il a le soutien de son pays, pourquoi rendre le tablier sans prévenir le Président Macky Sall ?

Soumaré aurait-il senti ou appris que le Sénégal préparerait un autre candidat ? Le Sénégal a-t-il accepté de lâcher la présidence de la Commission de l’Uemoa pour récupérer, au mois de janvier prochain, celui de président de l’UA pour lequel Abdoulaye Bathily est candidat ? Le ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, qui a présidé le dernier Conseil des ministres des Finances de l’Uemoa, a-t-il poussé l’ancien chef du gouvernement à rendre sa démission ?

Dans son édition de ce vendredi, L’Observateur rappelle que Soumaré avait déclaré à Macky Sall, au lendemain de son élection à la tête du Sénégal : « Si jamais vous voulez le poste, vous me le dites et je vous transmets ma démission. »

Avec seneweb

Laisser un commentaire