Jean-Marie Le Pen a détenu un compte caché en Suisse, selon Mediapart

Le président d’honneur du FN Jean-Marie Le Pen a eu un compte « caché » en Suisse, abondé à hauteur de 2,2 millions d’euros, révèle le journal en ligne Mediapart. Les cadres du parti, qui disent ne pas être au courant, attendent des explications.
Jean-Marie Le Pen n’a donc pas fini de faire des cheveux blancs aux cadres du Front national (FN). Le président d’honneur du parti français d’extrême droite a détenu un compte « caché » en Suisse, crédité de 2,2 millions d’euros, dont 1,7 million sous forme de lingots et pièces d’or, a révélé Mediapart le 27 avril.
D’après le site d’information en ligne, ce compte ouvert à la banque HSBC a d’abord été géré depuis Genève par l’avocat d’affaires Marc Bonnant, puis clos en mai 2014. Les fonds ont ensuite été transférés à la Compagnie bancaire helvétique (CBH) aux Bahamas « à travers un trust placé sous la responsabilité légale de son majordome Gérald Gérin ».
Ancien majordome et homme de confiance des Le Pen, ce dernier est aujourd’hui l’assistant parlementaire de l’eurodéputée FN Marie-Christine Arnautu et le trésorier de la Cotelec – abréviation de « cotisation électorale » – un microparti qui collecte tous les prêts et les dons des sympathisants FN.

Laisser un commentaire