Journée morte au marché HLM: les commercants en colère contre le maire

Les commercants du marché des HLM de Dakar trés remontés contre le maire de la commune, ont décidé de fermer boutiques ce mercredi pour manisfester leur colère. Selon Babacar Ndiaye secrétaire général du comité de gestion du marché section Unacois Jappo, le maire de la commune n’est préoccupe que de la manne financière générée par les taxes. « Depuis que le maire Pape Seck est aux commandes de la mairie, aucun investissement n’a été fait pour améliorer les conditions de travail des commercants » a dit M Ndiaye, lors d’un point de presse.

Les commercants reprochent au maire, l’installation de cantines périodiques devant le marché, qui empéchent les boutiques régulières installées de travailler normalement. « Avec le manque de clients, la féte de la Tabaski est une occasion pour nous de faire le maximum de bénéfices afin de combler le gap. Si le maire avec la complicité d’un promoteur, loue plus de 200 cantines au devant du marché, entre 200 mille à 350 mille la cantine pour 12 jours, cela nous amene à nous poser des questions » a noté M Ndiaye.

Il souligne qu’aucune taxe ne sera payée tant que ce projet verra le jour, et les commercents invitent l’OFNAC à se saisir du dossier.

BSN echosenegal1@gmail.com

Laisser un commentaire