LA VALORISATION DES RÉSULTATS, « ÉTAPE ESSENTIELLE » DANS L’ACTION RECHERCHE- DÉVELOPPEMENT (MINISTRE)

Le ministre de l’Enseignement
supérieur et de la Recherche
scientifique, Pr Mary Teuw Niane, a rappelé,
mardi, l’importance de la valorisation des résultats de
recherche dans la mise en œuvre de la recherche-
développement.
‘’La valorisation des résultats de la recherche constitue
une étape essentielle dans la mise en œuvre d’une
action recherche-développement. L’économie mondiale
est entrée dans une nouvelle phase de son histoire
caractérisée par le rôle déterminant de la recherche et
de l’innovation des pays’’, a souligné le Pr. Niane.
Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la
Recherche scientifique présidait la cérémonie
d’ouverture des doctoriales de l’école doctorale
‘’Etudes sur l’Homme et la Société ‘’ (ETHOS), autour du
thème ‘’Penser le risque’’.
La valorisation des résultats de la recherche est, selon
le Pr Niane, ‘’le processus mis en œuvre pour que la
recherche ait un meilleur impact économique sur des
produits ou procédés nouveaux ou améliorés par des
entreprises existantes ou à créer’’.
‘’Les doctoriales comme celles qui nous réunissent,
revêtent une importance capitale. Elles constituent des
moments forts d’échanges scientifiques. Elles
consistent à donner naissance à des équipes nationales
ou internationales de recherche et permettent aux
doctorants venus d’horizons divers de partager leurs
expériences, de parler de leurs recherches’’, a-t-il
ajouté.
Pour le ministre de l’Enseignement supérieur, ‘’le choix
de ce thème est d’autant plus pertinent, que notre
époque semble, plus que tout autre, exposée à des
risques que les générations qui nous ont précédés,
ignoraient ». « De plus, les actes de violence qui sèment
la terreur, la mort et la désolation à travers le monde
font du sentiment d’insécurité le sentiment le mieux
partagé’’, a-t-il ajouté.
La conférence inaugurale va être axée autour de deux
thèmes. Le premier, intitulé « Les facteurs de conflit et
de résilience : penser le risque par la roue de la
violence », sera introduit par Professeur Oumar Ndongo.
Le second, « penser autrement le risque
environnemental » le sera par Professeur Mame Demba
Thiam.
Le représentant du recteur, le professeur Amadou
Abdoul Sow, doyen de la Faculté des Lettres et
Sciences humaines, a souhaité que cette manifestation
s’inscrive dans la durée.
L’école doctorale ETHOS est l’une des sept écoles
doctorales de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar
créées en 2008 avec la mise en place du système LMD.
Elle est commune à neuf établissements de l’UCAD. Il
s’agit de la Faculté des Lettres et Sciences humaines,
du Centre d’études des sciences et techniques de
l’information (CESTI), de l’Institut fondamental
d’Afrique noire (IFAN), de l’école des bibliothécaires,
archivistes et documentalistes (EBAD), de la Faculté de
Médecine, de la Faculté des Sciences et Techniques,
entre autres.

Avec aps

Laisser un commentaire