Les déclarations de Donald Trump attisent les tensions internationales

Israël n’est pas le seul pays à se trouver soudain dans la ligne de mire de Donald Trump. Le nouveau président américain a également lancé des avertissements contre la Russie ou encore l’Iran et s’est également fâché avec les gouvernements australien et mexicain.

Deux semaines après son investiture, Donald Trump s’efforce de prendre ses marques sur la scène internationale. Le problème c’est que, comme l’écrit le site d’information Politico, en décrochant son téléphone le président sème le chaos diplomatique.

Contre l’Iran par exemple, Donald Trump a pris un ton belliqueux. « Rien n’est exclu », a-t-il répondu à la presse à propos d’une action militaire contre Téhéran. Plus surprenant, la nouvelle administration s’en est aussi pris à la Russie. Alors que Donald Trump a fait du rapprochement avec le président Vladimir Poutine une priorité de sa diplomatie, l’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, a condamné « les action agressives de la Russie en Ukraine ».

Avec rfi.fr

Laisser un commentaire