L’ONU dénonce des «possibles crimes de guerre» à Gaza

« L’ampleur et l’étendue des destructions et des souffrances humaines ont atteint un niveau sans précédent. Elles auront fatalement un impact destructeur sur les futures générations ». Lerapport de la commission chargée d’enquêter par les Nations unies sur le conflit de 2014 a Gaza accuse tant Israël que les groupes armés palestiniens de « possibles crimes de guerre».

Dans un document publié à Genève et qui sera soumis dans les prochains jours au Conseil des droits de l’homme actuellement en session, les enquêteurs dénoncent l’impunité qui prévaut à tous les niveaux en ce qui concerne l’action des forces israéliennes.

Pas moins de 6 000 frappes aériennes ont été effectuées, 50 000 obus étant tirés par l’armée de l’Etat hébreu alors que les Palestiniens utilisaient de leur côté prés de 5 000 roquettes et 1 800 obus de mortier.

L’intensité de l’action militaire a eu des effets dévastateurs. Malgré tout ,les combats ont été poursuivis, ce qui de l’avis de l’ONU, pose la question d’une chaine de commandement déterminée à tout prix à pousser son avantage.

La commission lance un appel à tous les gouvernements pour qu’ils appuient la procédure ouverte devant la Cour pénale internationale. Israël a aussitôt dénoncé la « partialité » du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Le Hamas, lui a « salué » le rapport et y voit une condamnation d’Israël.

avec rfi

Laisser un commentaire