Macky Sall attendu par des brassards

A quelques heures de l’arrivée du président Macky Sall pour les besoins d’un conseil des ministres délocalisé à Pikine, des groupes de jeunes déflatés des agences dissoutes, s’organisent à réserver au premier des sénégalais un accueil, à la hauteur de leur amertume. Déjà, révèlent-ils, « même si nous avons remis à plus tard la grève de la faim que nous comptions organiser, il est évident que cela n’a pas fait l’unanimité. Tous ne sont pas d’accord de surseoir à la grève de la faim. Il est clair que ce n’est pas la première fois que Macky Sall nous fait des promesses. Mais nous disons à tous ceux qui voudront bien nous écouter, que nous nous ferons entendre. Assane Diop ancien ministre de la santé nous a dit que le président Macky Sall ne veut pas de manifestation de ce genre, mais nous savons que c’est seulement pour les besoins de son conseil des ministres délocalisé. Qu’est-ce qui se passera après ? Personne ne sait. »

Des sources dignes de foi, révèlent que de grands groupes aussi bien de l’opposition que de sphères non organisées, vont se faire entendre. Les ex-travailleurs de la défunte société AMA/Sénégal, n’ont pas encore dit leur dernier mot. Ils continuent d’exiger le paiement des arriérés de salaires qu’ils évaluent à 3 milliards de FCFA. En insistant sur l’avance de 130 millions qui leur est faite par le pouvoir, pour dire leur courroux par rapport à l’attitude du régime de Macky Sall.

Enfin, il y a également le contentieux des salaires impayés de certains délégués de quartier, dont les communes peinent à supporter le poids. Tous ces délégués de quartier, des ex-travailleurs d’AMA/Sénégal et des déflatés des défuntes agences de Macky Sall, constituent un cocktail dont les auteurs ont commencé déjà à se réunir nuitamment, pour harmoniser les positions et choisir la riposte à apporter. Mais selon un de nos interlocuteurs « il est sûr que Macky Sall et son gouvernement seront accueillis par des brassards rouges dans la banlieue. Au-delà de tout cela, il faut convenir que les représentants du pouvoir dans la banlieue se sont recroquevillés sur eux-mêmes, en laissant de côté les militants. Il verront de quoi nous sommes capables » avertissent-ils.

Tallo BA

DON MATERIEL MEDICAL A GUEDIAWAYE : L’ONG Horizon Sahel renforce plateau médical de Roi Baudouin.

Baccalauréat Général 2016: Les candidats partagés entre joie et déception

La réhabilitation du village artisanal, une priorité à Kolda

RETRAIT DES ENFANTS TALIBES DE LA RUE: Pikine salue la mesure et liste des recommandations

Oumar Sarr de Rewmi enfonce Idy: « Il m’a montré le document avec lequel il a trompé Abdoulaye Wade »

RETRAIT DES ENFANTS DE LA RUE : L’ASSOIMEC soutient l’état

GUEDIAWAYE : Les socialistes fidèles à OTD

Niger: des centaines de manifestants à Niamey contre Boko Haram

GUINAW RAIL SUD TOUTES GRIFFES DEHORS: «Nous n’avons ni PCA, ni DG, ni chargé de missions…»

#USA vs #Russie : Une bagarre se transforme en crise diplomatique (Vidéo)

Les jeunesses socialistes condamnent la sortie de Bamba Fall

Arrestation de Boy Djinné à Kalifourou

Consternation à Dialakégny : Un pêcheur meurt noyé dans une mare

BAH WOURY PREMIER VICE-PRESIDENT DE L’UFDG « La Guinée a besoin d’une opposition constructive, ouverte ».

RETRAIT DES ENFANTS DE LA RUE : La banlieue se prépare à l’offensive

Seydou Diallo offre un ndogou aux populations de Sikolo

Laisser un commentaire