Macky Sall, « un mandat d’arrêt international » en suspend

L’ancien président sénégalais Macky Sall, qui séjourne actuellement au Maroc, pourrait voir sa vie dorée basculée par l’ouverture des dossiers et rapports qu’il avait rangé dans les placards. La décision du président  Bassirou Diomaye Faye, de revenir sur les cinq dernières années de gouvernance du régime sortant avec la publication des rapports de l’inspection générale d’état IGE, de la cour des comptes et de lOfnac, peut déclencher des procédures menant vers le président sortant. En outre, durant les trois dernières années de règne du président Macky Sall, plusieurs jeunes manifestants ont été tués par balles, et dans ce cas précis sa responsabilité est entièrement engagée en tant que chef de l’État.

L’histoire des nervis qui se promenaient tranquillement et qui ouvraient le feu sans être inquiétés avec des armes de guerre,  va revenir de plus belle sur la table des enquêteurs. L’achat, l’origine et le dispatching des armes seront retracés, et les responsabilités une fois situées pourront impliquer de hauts responsables de l’ancien régime.

A suivre…..