ME SÈYE ACCUSE: «L’OPPOSITION ESSAIE DE CRÉER LE CHAOS POUR QU’IL N’Y EST PAS D’ÉLECTIONS AU SÉNÉGAL»

Il ne reste que trois jours de la fin de la campagne électorale des législatives mais la passion demeure la même au niveau des acteurs politiques qui se ne font pas de cadeaux. Et chaque attaque de l’opposition ne laisse pas indifférents les responsables de la coalition «Benno bokk yaakar ». C’est ainsi que l’avocat, Maître Ousmane Sèye, leader du Front républicain par ailleurs, Porte parole de la Conférence des leaders de «Benno bokk yaakar» a saisi la balle au rebond pour répliquer et balayer d’un revers de main toutes les accusations faites par l’opposition sur la distribution des cartes d’électeurs. Selon Maître Sèye, l’opposition sénégalaise ne s’est jamais départie de ce comportement qui consiste à contester ou à remettre en cause  le fichier électoral ou d’accuser le pouvoir en place de « fraude ». « Depuis Abdou Diouf l’opposition a l’habitude de crier à la fraude à chaque élection ça n’a pas empêché Abdoulaye Wade de battre Abdou Diouf avec un fichier dont le ministre de l’Intérieur à l’époque était du gouvernement d’Abdou Diouf, ça n’a pas empêché Macky Sall de battre Abdoulaye Wade avec le même fichier, ça n’a pas empêché Khalifa Sall de remporter les élections locales de 2009 et de 2014 avec le même fichier », a-t-il rafraîchi la mémoire à leurs détracteurs. Sur ce, minimisera Maître Sèye, «l’opposition ne fait que parler ». Pis, haussera-t-il le discours, «Ce n’est pas une opposition républicaine».    Ancien membre de l’ONEL, (structure chargée des élections sous Diouf: ndlr), le patron du Front républicain a fait savoir qu’il a contrôlé le fichier électoral plusieurs reprises. «C’est un fichier faible maintenant le nouveau fichier est encore beaucoup plus fiable parce que  c’est un fichier qui a fait l’objet d’un audit physique. On ne peut pas en douter», insistera Maître Sèye. Poursuivant dans la même rengaine, l’avocat politique dira: «Maintenant si l’opposition ne veut pas aller aux élections c’est son problème parce que je crois ce que l’opposition est en train de faire c’est d’essayer de créer le chaos pour qu’il n’y est pas d’élections au Sénégal ». « Nous sommes dans une républicaine, l’Etat a l’obligation d’assurer la sécurité des biens et des personnes. L’Etat le fera très bien donc nous sommes confiants», rappellera-t-il.

Le leader du Front républicain a tenu ces propos hier en marge d’un grand meeting organisé à l’arène Sèrère Adrien Senghor de Grand Yoff. Maître Sèye et sa Coalition pour l’émergence Taxawu Sénégal (CPE), structure de soutien à Macky Sall ont appelé les populations de Grand Yoff à voter « utile » en choisissant le bulletin de Benno bokk yaakar.

avec senpresse.net

Laisser un commentaire