Mobilisation de tous les partis, l’opposition en ordre de bataille

Les parlementaires de l’opposition sénégalaise ont fait face à la presse pour prévenir qu’ils ne vont pas laisser passer le projet de loi sur le parrainage des partis politiques à la prochaine élection présidentielle.  » Nous lançons un appel au peuple sénégalais à descendre dans la rue, devant le parlement pour manifester leur mécontentement, leur désaveu, pour dénoncer la dictature du régime en place » a invité le député Madické Niang du Pds.

Pour l’honorable Bamba Dièye, le président Macky Sall après avoir posé son acte de forfaiture a fui, préférant aller voir son employeur français. « Les forces de l’ordre doivent savoir qu’ils auront en face d’eux, leurs frères et soeurs, tous actes délibérés tendant à matraquer, ces derniers seront traduits en justice  le jour où le président Macky Sall quittera le pouvoir, comme les policiers impliqués dans les tueries de 2012 » a souligné Aida Mbodj, député non incrite.

Selon Mamadou Diop Decroix, le président Macky Sall a commandité un sondage, qui le donne perdant à la prochaine élection présidentielle de 2019, « c’est ce qui le pousse à vouloir modifier les textes électoraux, afin de pouvoir éliminer ces candidats, et manipuler le scrutin en sa faveur. Nous devons linker avec les syndicats d’enseignants, la société civile et les populations pour stopper la souffrance des sénégalais en faisant partir Macky Sall » a noté M Diop.

Echos-senegal.com