« Nous sommes face à un état voyou, où le président peur au ventre veut sauver sa peau » Barthélémy Diaz


Pour les rares sénégalais qui avaient espoir de voir Macky Sall faire son mea-culpa pour son dernier mandat, vont prendre leur mal en patience. « Macky Sall était agent à la société publique Petrosen, puis directeur de la même boîte, ensuite ministre des mines, de l’intérieur, premier ministre et président, il était parfaitement au courant du rapport vanco de 2000, qui avait annoncé les découvertes du pétrole et du gaz au Sénégal » a indiqué Barthélemy Diaz, maire de sacré cœur.
Il signale que le président Macky Sall était parfaitement au courant de toute cette affaire entre Franck Timis et son frère Aliou Sall. « Les responsabilités de Macky Sall et Aly Gouye Ndiaye sont engagées dans cette affaire et nous savons que la justice sénégalaise n’y pourra rien faire, raison pour la quelle nous allons déposer plainte au niveau des États Unis d’Amérique pour que les voleurs soient poursuivis » a déclaré M Diaz.
Il note que la saisie du procureur de la République n’est qu’une diversion de plus pour étouffer cette affaire scandaleuse de grand banditisme. « Avec l’affaire Karim Wade, le président Macky Sall et la justice n’ont pas hésité à mettre en place des commissions rogatoires internationales alors qu’il s’agissait de plus de 100 milliards. Pour celui de son frère et de Timis, on parle de 6000 milliards de FCFA, qu’attend la justice pour mettre en place une commission rogatoire internationale pour tirer au clair cette affaire » nous souligne le maire

Aliou Sall est-il prête nom de Macky Sall ? 
Le nom de Aliou Sall revient dans presque tous les dossiers à coup de milliards de l’état, précise Barthélémy Diaz. « Nous nous demandons s’il y a pas une main derrière cette personne, qui signe, qui oriente et qui protège cette dernière ? La famille du président est au cœur du pouvoir, elle gère des milliers de milliards, sans inquiétude ni contrôle, déplore-t-il.
Amina 

Envoyé de mon iPhone