Nissan : le PDG de Renault, Carlos Ghosn, arrêté au Japon

Carlos Ghosn, l’emblématique patron du groupe Renault-Nissan a été arrêté ce lundi au Japon. Il est soupçonné de ne pas avoir déclaré la totalité de ses revenus. Le siège de Nissan à Yokohama, près de Tokyo, a été perquisitionné. Le constructeur japonais a lui-même confirmé que Carlos Ghosn aurait « pendant de nombreuses années déclaré des revenus inférieurs au montant réel », selon les résultats d’une enquête interne. Nissan devrait réunir son conseil d’administration jeudi pour demander son départ.

En outre, de nombreuses autres malversations auraient été découvertes, telles que l’utilisation de biens de l’entreprise à des fins personnelles, a ajouté le groupe qui va proposer au conseil d’administration de le « démettre de son poste rapidement ». Un autre responsable de Nissan, Greg Kelly, est également mis en cause, a annoncé le constructeur.

Selon l’agence de presse japonais Jiji, Carlos Ghosn aurait sous-évalué sa rémunération de près de la moitié, déclarant près de 5 milliards de yens (38,82 millions d’euros) alors qu’il aurait dû déclarer 10 milliards. Et selon l’agence de presse Kyodo, cette pratique a commencé en 2011 et a duré plus de cinq ans.

avec Le Parisien