» Nous donnons au gouvernement un ultimatum d’une semaine pour revenir à la raison, sinon… » Alioune Ndoye

Les élus locaux de Dakar s’étaient donnés rendez-vous ce jeudi dans les locaux de la mairie de Dakar, pour dénoncer le comportement des autorités étatiques en invitant l’état à revoir sa position avant qu’il ne soit trop tard.

Le maire de la commune de Dakar-plateau très en verbe, a noté que le projet de réhabilitation de la place de l’indépendance a été élaboré depuis trois et présenté il y a une année aux autorités. « Depuis que nous avions dévoilé l’ambitieux programme aux autorités étatiques, nous sommes confrontés à des tentatives de sabotage de leur part afin d’empêcher le projet de voir le jour » a déploré M Ndoye.

Selon lui, l’état gagnerait à investir ailleurs, là où  les collectivités locales en ont le plus besoin,  » par la compétence des maires de la ville de Dakar nous avons boucler le budget pour la réhabilitation de la place » a-y-il expliqué.

Pour sa part, le maire des parcelles assainies , s’est étonné du mutisme et du compagnonnage des partis de la mouvance présidentielle BBY.  » Comment des personnes peuvent-ils être ensemble sans se dire la vérité, ni avoir le courage de prendre leurs responsabilités ? s’est questionné Moussa Sy.

Khalifa Sall a noté que rien ne peut empêcher le projet d’aboutir, » les dakarois nous ont élus pour un travail clair, et nous allons pas les décevoir » a dit le maire de Dakar.

« Nous donnons un délai d’une semaine au gouvernement pour qu’il revienne à la raison, sinon nous allons passer à la vitesse supérieure » a crié le maire de Dakar-plateau.

Echos-senegal.com 

Laisser un commentaire