Ouakam : Migration clandestine, 18 morts décomptés

L’émigration clandestine continue son chemin avec un bilan macabre très lourd, ce lundi à Ouakam, dix huit jeunes ont été repêchés par les sapeurs pompiers. Les voyagistes n’ayant pas d’espoir ont préféré hypothéquer leurs vies en tentant de rejoindre l’Europe. Des centaines de jeunes à la quête de vie meilleure sont restés dans l’océan Atlantique, pour Boubacar Seye, « il ce phénomène est imputable à l’état qui a très tôt minimiser les départs des pirogues, en notant que ce ne sont pas des sénégalais. » Le bilan peut s’alourdir car selon nos sources sur place le nombre de passagers des pirogues en partance pour l’Europe peut atteindre entre 150 à 200 passagers.