PATISEN les travailleurs dans des conditions difficiles

Comment comprendre qu’une société comme PATISEN, dont le président directeur général, Youssef Omais, se targue de bienfaisance, peut-elle voir des travailleurs sans chaussures de sécurité, sans masques de protection chimique, ni de lunettes dans des ateliers où ils sont exposés à tous les risques d’accident, s’est questionné Manian Diène Thiaw, porte-parole du collège des délégués des travailleurs de la Patisen.

Selon lui, le PDG confiant et couvert par on ne sait quelle autorité de la République, « foule du pied les droits des travailleurs qui vivent dans une insécurité totale » note-t-il.
« Malgré la saisie depuis le 10 octobre 2015 par le collège de l’inspection du travail et de la sécurité sociale de Dakar pour amener M Omais a respecté les règles les plus élémentaires que les travailleurs tiennent de droit, malheureusement cette inspection du travail tarde à réagir » se désole M Thiaw lors d’une assemblée générale des travailleurs tenue ce samedi 0 Dakar.

Pour lui, si rien n’est par la direction pour améliorer les conditions financières et matériels des travailleurs de la Patisen, le collège des employés va hausser le ton et mener des actions efficaces et radicales.
L’entreprise privée spécialisée dans la fabrication de bouillons très présente dans les publicités médiatiques, en offrant des lots importants aux gagnants des différents concours, a effectué un chiffre d’affaire de plus de 130 milliards l’année dernière.
Echos-senegal.com

Laisser un commentaire