Pétrole et Gaz : Motion de soutien à Aliou Sall, l’AMS se trompe-t-elle de combat ?

L’association des maires du Sénégal AMS face à la presse ce week-end a annoncé soutenir sans réserve le maire de la ville de Guédiawaye, Aliou Sall accusé par nos confrères de la télévision BBC, d’avoir bénéficier de fonds illicites dans des transactions sur les dossiers du pétrole et du gaz. Ce dernier qui est invité par les opposants, la société civile et les populations, à démissionner de tous ses postes afin de permettre à la justice de faire son travail, a reçu le soutien sans réserve de l’association des maires du Sénégal. Toutefois, l’AMS en soutenant leur président est entrain de mélanger les genres, car même si Aliou Sall actuellement maire, au moment ou les faits qui lui sont reprochés, le frère du président de la République n’était pas maire moins encore directeur de la caisse de dépôt et de consignation CDC. Selon certains membres de l’AMS, il y a des mains étrangères qui veulent créer le chaos dans la pays, ignorant que le vendredi dernier, des centaines de jeunes sénégalais ont battu le macadam pour exiger la clarté sur ce dossier et la publication des contrats pétroliers et gaziers signés depuis 2012. Pour plaire au frère du président, les maires se sont jetés dans une bataille complexe, là ou des responsables politiques membres du parti présidentiel ou de la coalition BBY ont préféré faire profil bas, par « manque d’éléments solides » pour leur défense.

Moustapha Diakhaté, responsable politique de la première de l’APR parti du président, dans une émission télévisée a ouvertement invité le frère du président à démissionner ou à être démis pour ne pas gêner le quinquennat en cours de Macky Sall. Si des responsables prennent leurs courages à deux mains pour dire leurs quatre vérités au frère du président, l’AMS en prenant position risque de créer une dissension à son sein, après Barthélémy Diaz, maire de sacré coeur, d’autres maires pourraient montrer leur opposition. A suivre……

Anta Diop