Référendum-Sénégal: « Si le Non l’emporte, le président doit partir » selon Idrissa Seck

Les partis de l’opposition, la société civile, les religieux sénégalais se sont retrouvés pour signer un protocole d’entente pour dire « non » au référendum prévu le 20 mars.

Le président du parti Rewmi a profité de cette rencontre pour noter que le « non » sera un signe de désaveu envers le président Sall,  » il devra tirer toutes les conséquences dans ce cas et partir » a-t-il dit.

« Les citoyens ont compris et savent l’incompétence de Macky Sall, ils vont prendre leurs responsabilités en votant « non » pour le référendum » note-t-il. « De notre coté nous allons concrétiser ce « non, aux prochaines élections législatives en prenant la majorité des sièges et puis en finir avec par faire partir l’actuel président à la présidentielle, c’est le seul gage pour remettre le pays dans les rails du développement » estime Idrissa Seck.

Echos-senegal.com 

Laisser un commentaire