Réformes institutionnelles: Ismaila Madior rassure

‘’Il ne s’agira pas lors des travaux de la Commission nationale de concertation sur la réforme des institutions (CNRI) de changer de Constitution. Il s’agit de la réviser et d’intégrer toutes réformes susceptibles d’améliorer son contenu’’, a dit Ismaila Madior Fall, à l’ouverture d’un atelier sur les réformes institutionnelles au Sénégal.

Selon, le professeur Ismaïla Madior Fall,  »il faudrait étudier de façon rigoureuse les recommandations faites par la CNRI qui pourront intégrer le dispositif constitutionnel existant ».
‘’Autrement dit, il est question de garder la Constitution du Sénégal qui est la preuve de la stabilité du pays. Et aussi d’être ouvert à toutes les propositions de la CNRI qui émanent de la société civile et d’autres sénégalais qui sont susceptibles d’approfondir la démocratie, de la consolider’’, a précisé le Professeur Fall.
Quelque 150 recommandations sont attendues à la fin des travaux de la CNRI dont la réduction du mandat du président de la République de sept à cinq, la déclaration de patrimoine, la gouvernance, etc.
Interpellé sur la déclaration de patrimoine, le ministre-conseiller juridique a souligné que cette réforme a déjà fait l’objet de loi et de décret d’application, relevant qu’elle comporte  »quelques difficultés dans sa mise en œuvre ».

Laisser un commentaire