Revue code électoral : Blocage entre pouvoir et opposition

 Sur les 12 points au menu des concertations entre le pouvoir et l’opposition sur le Code électoral, 9 ont fait l’objet d’un consensus. Pour les 3 points de blocage, le mode de scrutin, le bulletin unique et la radiation, chaque camp renvoie à l’autre la responsabilité de l’absence d’accord.

« Nous tenons à faire comprendre aux Sénégalais et à leur faire prendre conscience qu’une fraude massive s’organise et que l’opposition est totalement contre la radiation et totalement contre la confirmation, s’emporte Déthié Fall de Rewmi. Nous jugeons que tout citoyen qui est majeur et qui dispose de ses droits civils est automatiquement électeur. On ne peut pas lui demander de venir confirmer sa volonté de rester ou de sortir du fichier et à l’issue radier ceux qui ne se seraient pas conformés à cela. C’est de la forfaiture. »

Porte-parole de la majorité, Me Ousmane Sèye balaie cette accusation. « Cette disposition a été introduite dans la loi pour éviter le gonflement du stock mort qui est dans le fichier », défend-il. Avant d’ajouter : « Je m’étonne que l’opposition parle de complot et même de dévolution monarchique. »

Les 3 points de désaccord seront soumis aux députés dans les jours à venir.

Source  Le Populaire

Laisser un commentaire