Royaume-Uni: recrudescence d’actes xénophobes après le Brexit

Depuis la victoire du Brexit, les incidents xénophobes se sont multipliés au Royaume-Uni. Ils visent notamment les citoyens de l’Europe de l’Est et en particulier la communauté polonaise qui forme le plus gros contingent des trois millions de citoyens de l’Union européenne venus s’installer dans le pays. Londres, pourtant réputée très cosmopolite, ne fait pas exception. Reportage dans le quartier polonais de Hammersmith.

 

Dans le café attenant au centre culturel polonais de Hammersmith, les visages sont fermés et l’atmosphère morose. Deux jours après le « oui » au Brexit, un tag raciste s’étalait en lettres jaunes sur les portes vitrées de la façade et depuis la communauté polonaise est partagée entre peur et écoeurement. « C’est moche, très très moche… Les Polonais travaillent très dur et tout le monde devrait être traité avec respect », confie une migrante à notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix.

L’incident n’est pas isolé. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes, européens ou issus des pays du Commonwealth ont dit avoir été victimes d’insultes, d’intimidations voire d’agressions xénophobes.

Avec rfi.fr

Laisser un commentaire