Rwanda- 22éme anniversaire de la libération : « Il y a un laxisme de la justice française » selon Dr Mathias Harebamungu

Bien que les Rwandais et les français soient des frères et sœurs, nous avons observé une forme de laxisme du côté de la justice française, qui ne veut ni attraper, ni inculper, ni traduire en justice les bourreaux du génocide Rwandais et pourtant les victimes sont là, a dénoncé Dr Mathias Harebamungu, Ambassadeur du Rwanda au Sénégal, ce lundi 4 juillet lors de la célébration du 22éme anniversaire de la libération du Rwanda à Dakar.

« Tout le monde doit savoir que le sang qui a été versé au Rwanda durant le génocide, nécessite à pousser les nations à se lever comme un seul homme pour juguler leurs efforts, afin d’éviter de telles choses ne se répètent. Et les puissances qui ont été complices directement ou indirectement au génocide, doivent savoir aujourd’hui, que le  Rwanda a été libéré » a-t-il précisé.

Pour lui, tous les pays doivent adhérer à cette libération, en apportant leur contribution à la société Rwandaise, « qui durant ces dernières années a démontré à la face du monde ses capacités indéniables de gestion managériale en terme de relèvement économique » a dit Dr Harebamungu devant ses collèges venus nombreux fêtés cette journée riche en sons et danses Rwandais.

S’Agissant des relations entre le peuple Rwandais et Sénégalais, Dr Mathias Harebamungu a souligné que d’énormes avancées ont été notées ces dernières années, avec les visites officielles réciproques des présidents Rwandais, Paul Kagamé et Sénégalais, Macky Sall, sans oublier l’établissement de l’ambassade du Sénégal au Rwanda.

Le ministre de la fonction publique du Sénégal, Viviane Mampassy, venue représentée le président de la République, s’est félicitée de la parfaite coopération notée entre les deux peuples, sur les plans politique, économique et social, tout en soulignant que l’entente des deux peuples est exemplaire.

Echos-senegal.com

 

Laisser un commentaire