Sénégal : 10 jeunes lauréats du concours sur la biographie du prophète honorés

Au lieu de se mettre à riposter, il faut agir en faisant connaitre aux jeunes l’histoire du prophète de l’Islam, a noté ce samedi à Dakar, Cheikhouna Faye chargé de communication de l’école supérieure africaine d’études islamiques (ESAEI).

Selon lui, il n’y a pas lieu de faire montre de son sentimentalisme ou de son réactionnisme pour répondre aux attaques contre le prophète (PSL).

« Aujourd’hui l’Islam est confronté à une incompréhension de la part des occidentaux et des musulmans eux-mêmes, et l’effort doit être concentré dans l’enseignement et l’information correcte sur l’Islam » a expliqué M Faye.

Pour lui, les musulmans proclament haut et fort que l’Islam est la vraie religion et aussi la meilleure ce qui est juste, mais dans nos pratiques cela ne se reflète pas sur notre comportement.

« Si nous observions l’Islam dans ses pratiques et dans ses enseignements, nous serions comme les anciennes générations qui dominaient le monde. Et pour preuve les occidentaux, s’ils dominent le monde dans le domaine technologie et scientifique, ils le doivent en grande partie à L’Islam » a-t-il souligné.

En effet, l’école supérieure africaine d’études islamiques (ESAEI) en partenariat avec l’organisation internationale pour faire connaitre et soutenir le prophète de l’Islam a honoré dix jeunes arabophones lauréats du concours sur la biographie du prophète honorés.

Pour le représentant du ministre de l’enseignement supérieur, ces initiatives qui accompagnent les jeunes élèves et étudiants pour une parfaite maitrise de la biographie du prophète (psl) sont à encourager et il note que, le ministre s’est engagé à s’investir personnellement pour cette cause.

Echos-senegal.com

Laisser un commentaire