Sénégal : 23e commémoration du Génocide perpétré contre les Tutsi

Après vingt trois ans que le génocide perpétré contre les Tutsi a eu lieu le Rwanda a maintenant tourné la page pour se fixer un avenir radieux et panafricain, a noté ce vendredi à Dakar, Mathias Harebamungu, ambassadeur du Rwanda au Sénégal, lors de la cérémonie de la commémoration du 23e édition du génocide perpétré contre les Tutsi.
Selon lui, le Rwanda est un pays de liberté, ouvert à tous les rwandais, « Le gouvernement Rwandais est ouvert à accueillir tous ressortissants rwandais de tous les bords » a-t-il soutenu devant une salle remplie de représentants diplomatiques, d’amis du Rwanda, de rwandais résidant à Dakar.
Docteur Harebamungu s’est félicité des rapports fraternels d’amitié entre le Rwanda et le Sénégal, marqué par le dynamisme de la diplomatie des deux pays. « J’ai toujours en tête le discours très émouvant sur génocide du président Macky Sall, tenu à Kigali lors de sa visite d’état. Les paroles fortes qu’il avait tenu, démontrent l’engagement du peuple sénégalais aux côtés des rwandais » a souligné l’ambassadeur du Rwanda au Sénégal.

Pour le ministre de la Culture et de la Communication, Magnick Ndiaye venu représenté le gouvernement sénégalais, le Rwanda est un exemple d’intégrité et de dignité, car note-t-il, « les rwandais ont su prendre leur destin en main, malgré le génocide. »
Les 23e commémorations du génocide contre les Tutsi au Rwanda ont débuté vendredi 7 avril. La période de û s’étendra sur 100 jours, comme la durée des massacres de 1994 déclenchés par le régime extrémiste hutu de l’époque et perpétrés par une grande partie de la population.

Echos-senegal.com

Laisser un commentaire