Sénégal : Des artistes de la Diaspora pour l’élimination définitive du paludisme

En Afrique, le taux de mortalité de la maladie du paludisme et de loin supérieur à celui du sida, cependant, les fonds mobilisés pour lutter contre ce fléau sont insuffisants et ne parviennent pas à combler les besoins.

Pour apporter leur pierre à la lutte pour l’éradication de cette maladie, des artistes sénégalais de la diaspora, accompagnés par d’autres venus de la sous-région, dans le cadre du projet régional rap tour, ont organisé un concert à Dakar, ‘’pour dire stop au paludisme’’.

Selon Bouna Sock alias mister Sas, rappeur sénégalais établit à Strasbourg, la musique étant un excellent vecteur pour sensibiliser les populations sur les comportements à adopter pour éviter le paludisme, « notre ambition est de porter le combat dans le Sénégal des profondeurs, là où avoir une case de santé est un privilège » a-t-il noté.

« Le concert organisé à Dakar nous permis de mobiliser un million de francs CFA, qui vont servir à acheter des moustiquaires imprégnés destinés dans un premier temps aux populations de la banlieue (Thiaroye) et du Fouta » a expliqué Bamba Geul alias Bams de France.

Pour El Hadj Kane de Challenge events, structure en charge de la coordination du projet, tout citoyen doit apporter sa contribution à l’effort du développement humain.

Présidant le point, le directeur du Grand Théâtre de Dakar, Kessy Bousso a magnifié cette initiative des jeunes artistes de la diaspora, tout en invitant les sénégalais de la diaspora, les artistes en particulier à suivre cet exemple.

Echos-senegal.com

Laisser un commentaire