Sénégal: Deux prisonniers de Guantanamo accueillis « sous silence »

Dans sa livraison de ce matin, le journal Walf estime que « Macky accepte le colis piégé de Obama », faisant allusion aux deux détenus transférés de Guantanamo au Sénégal.

Cette information relayée par les médias occidentaux a failli passer sous les radars de nos reporters, qui s’étonnent du manque de communication sur ce sujet en amont de l’accueil des prisonniers et se questionnent sur les termes de l’accord entre le gouvernement américain et celui du Sénégal.

Sidiki Kaba, ministre de la Justice, a dans un premier temps expliqué que le Sénégal soutient la fermeture de la prison de Guantanamo : « L’important pour nous, c’est de faire ne sorte que cette prison puisse être fermée  parce qu’il y avait de graves violations ».

Interpellé sur la menace que pourrait représenter les deux ressortissants libyens, Sidiki Kaba a rappelé qu’aucune charge n’avait été retenue contre eux : « Ces personnes n’ont pas été jugées, ces personnes n’ont pas été condamnées. Ce sont des personnes libres de toutes les charges, et une démocratie comme le Sénégal peut bien accepter par mesures humanitaires de les accueillir. La chose la plus importante, c’est que l’Etat du Sénégal s’est engagé à les recevoir ».

Blanchis par les autorités américaines qui estiment que ces deux hommes ne représentent pas une menace, les anciens prisonniers seront sans aucun doute surveillés de près par les forces de sécurité.

echos-senegal.com avec rfi.fr

Laisser un commentaire